Obrigado Ronaldinho !

a.p

Football | Publié le 17/01/2018 16:44 | Mis à jour le 17/01/2018 17:03

Ronaldinho retraite fc barcelone

Ronaldinho arrête sa carrière. Le mythe d'un joueur unique, lui, perdurera.

Après 20 ans de football, Ronaldinho a décidé de mettre fin à sa carrière. Retour sur le parcours d’un joueur unique.

Né à Porto Alegre en 1980, Ronaldo de Assis Moreira réalise une formation au Gremio avant de passer professionnel en 1998. Là-bas, le brésilien se révèle et se fait un nom : celui de Ronaldinho, en référence à sa petite taille de l’époque. Il gardera ce surnom car son nom de naissance est déjà pris par « le vrai » Ronaldo, de quatre ans son aîné.

En 2000, le joueur attise l’intérêt des grands clubs européens, mais c’est le Paris Saint-Germain qui va prendre les devants en faisant signer un pré-contrat au joueur en décembre 2000. Un mois plus tard, le contrat est révélé et Ronaldinho est pris en grippe par les supporters du Gremio. Malgré tout, il s’envolera pour Paris au mois d'avril 2001. Après le règlement de ses problèmes contractuels, il débute en Ligue 1 le 4 août 2001 face à Auxerre. Après une année d’adaptation en France, durant laquelle il aura ébloui par son talent mais pas encore par son rendement, il s’envole avec le Brésil pour disputer la Coupe du Monde 2002 au Japon et en Corée du Sud.

C’est le début de la gloire pour Ronnie, puisqu’il termine meilleur joueur, meilleur buteur de la compétition et remporte la Coupe du Monde avec son pays. Un an plus tard, Ronaldinho est transféré de Paris à Barcelone pour 27 millions d'euros, alors qu’il est également courtisé par le Real et Manchester United. Il arrive donc dans la lignée de ses illustres prédécesseurs brésiliens du Camp Nou, Romario et Rivaldo. Lors de son premier match pour Barcelone, il signe l’un des plus beaux buts de sa carrière face à Séville, d’une frappe aux 20 mètres, après avoir slalomé entre les joueurs adverses. 

En 2005, Ronaldinho arrive au sommet de son art, et permet au club catalan de remporter à nouveau la Liga, alors que le championnat est dominé depuis cinq ans par le Real Madrid. C’est à l’issue de cette année qu’il remporte son unique Ballon d’Or. Six mois plus tard, il contribue également à la victoire du Barça en Ligue des Champions face à Arsenal 2-1 au Stade de France. C’est la première fois que Barcelone remporte la nouvelle formule de la Ligue des Champions.

 Après cette faste saison, le Brésilien arrive fatigué au Mondial allemand, et sera considéré comme l’un des principaux responsables de la défaite de son pays en quart de finale face à la France, même si nous français, savons bien que la défaite brésilienne au Mondial 2006 n'est dûe qu'à un seul homme: Zidane.

Après deux saisons où il est méconnaissable, Ronaldinho est finalement transféré à l’AC Milan pour se relancer et remplacer Kaka, parti au Real. Il retrouve alors son niveau et éblouit à nouveau l’Europe de son talent. Mais après 2 saisons pleines, il se retrouve dans une équipe de Milan sur le déclin, et décide de quitter son club au mercato hivernal 2010, pour rentrer dans son pays. Il signe alors un contrat de 3 ans avec Flamengo, mais agace son entraîneur car il arrive souvent en retard, et fait beaucoup la fête. Le club résilie donc son contrat en 2012. Il fait au même moment sa dernière apparition avec la Seleção, lors d’un match amical face à l’Angleterre. En club, s’en suivent des piges à l’Atletico Mineiro pendant 2 ans, au Mexique dans le club de Querétaro, puis 6 mois dans le club de Fluminense. Sans contrat au début de l’année 2016, il en profite pour faire le tour du monde en jouant pour différentes équipes, lors d’actions caritatives ou pour rejouer avec ses anciens coéquipiers. Le 16 janvier 2018, son frère et agent annonce dans une interview à O Globo que Ronaldinho prend sa retraite de footballeur. 




Stéphane Berteloot



Crédits photos : Getty

Crédits vidéos : Youtube

Réagissez à l'actu

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

0 commentaires

+ DE Football SUR OLIBE...

france champion du monde 2018

#FRACRO : Les réactions sur Twitter après le sacre de l'équipe de France

36j

umtiti france belgique cdm 2018

#FRABEL : les réactions sur Twitter après la qualification de la France

42j

defense belgique cdm

CDM 2018 - Belgique: La défense comme point faible ?

42j

buffon psg conference de presse

PSG : Retour sur les temps forts de la conférence de presse de Gianluigi Buffon

43j

vertonghen belgique coupe du monde

CDM 2018 : L'indispensable Jan Vertonghen

50j