Bilan de la saison de Premier League

samuelco

Football | Publié le 14/05/2018 15:13 | Mis à jour le 14/05/2018 23:02

titre angleterre manchester city premier league

La joie des joueurs de City après leur titre de champion

La saison de Premier League s’est achevée dimanche. Entre la non-qualification de Chelsea pour la prochaine Ligue des champions ou le sacre de Manchester City, cette saison anglaise nous a offert, une fois encore, un très beau spectacle. Que retenir de ce cru 2017/2018 ? Elément de réponses.

Coup de sifflet final sur la saison de Premier League. Jusqu’à cette dernière et ultime journée, le suspense fut à son comble, notamment pour la course aux places européennes. Liverpool a composté le dernier ticket pour la Ligue des champions. Les Reds se sont facilement imposés face à Brighton et représenteront l’Angleterre la saison prochaines aux côtés de Tottenham et des deux Manchester.

La lourde défaite de Chelsea sur la pelouse de Newcastle offre donc aux Blues une qualification pour la prochaine Ligue Europa. Une terrible désillusion pour les coéquipiers d’Olivier Giroud qui se sont battus toute la saison pour tenter d’accrocher le TOP 4 anglais synonyme de Ligue des champions.

Pour le reste, la victoire de Tottenham permet aux Spurs de terminer sur la troisième marche du podium tandis que le succès de Manchester United sur la pelouse de Watford ne change rien au classement. Les Reds terminent à la seconde place derrière l’intouchable City. Justement, la victoire arrachée dans les dernières secondes sur la pelouse de Southampton permet aux hommes de Pep Guardiola de battre le record de points en Premier League (100 pts). 

Dans le bas du classement, tout ou presque était scellé avant même l’ultime journée. Stoke City, West Bromwich et Swansea évolueront à l’étage inférieur la saison prochaine tandis que Wolverhampton et Cardiff City font le chemin inverse (le troisième à accèder à la Premier League sera connu dans quelques semaines).  

Que retenir de ce nouvel exercice de Premier League ? Entre l’ultra domination de Manchester City, l’éclosion de Mohamed Salah ou la saison compliquée pour Chelsea et Arsenal, le championnat anglais a encore été passionnant.

 

L’équipe : Manchester City

Il ne fallait pas être devin pour comprendre rapidement que Manchester City allait tout écraser en Premier League. Les joueurs de Pep Guardiola ont largement dominé les débats grâce à un collectif parfaitement huilé où le coach espagnol a réussi, pour sa deuxième saison en Angleterre, à mettre en place sa philosophie de jeu. Manchester City a terminé champion avec 19 pts d’avance sur le second, Manchester United. Les Citizens ont battu également de nombreux records : nombre de points glanés au cours d’une saison (100 pts), nombre de victoires (32 victoires) et nombre de buts marqués (106 buts). Cependant deux ombres au tableau viennent obscurcir quelque peu l’incroyable saison de Manchester City : l’élimination en quart de finale de la Ligue des champions contre Liverpool ainsi que la défaite en huitième de finale de Cup contre Wigan, pensionnaire de troisième division.

 

  

Le joueur : Mohamed Salah

 Il aura fallu attendre la 26e minute de jeu, dimanche lors de la victoire de Liverpool contre Brighton, pour voir Mohamed Salah entrer un peu plus dans la légende. En effet, en inscrivant sa 32 réalisation, l’Egyptien a battu le record du nombre de buts marqués en une saison de Premier League. Il devance la légende Alan Shearer (Blackburn -1995/1996), Luis Suarez (Liverpool - 2013/2014) et surtout un certain Cristiano Ronaldo (Manchester United - 2007/2008). 

Au-delà de ce record historique, Mohamed Salah a régalé sur toutes les pelouses anglaises. Meilleur buteur devant Harry Kane, il aura largement contribué à l’excellente saison des Reds qui terminent quatrième et qui disputeront, le 26 mai prochain, la finale de la Ligue des champions.

Pour sa première saison avec Liverpool, Mohamed Salah a reçu de nombreuses distinctions. Il a été désigné meilleur joueur de Premier League par ses pairs ainsi que par les journalistes anglais et aura, également, grandement contribué à qualifier l'Egypte pour la Coupe du monde en Russie.   

 

 

L’espoir : Leroy Sané

10 buts et 15 passes décisives, Leroy Sané a réalisé une saison exceptionnelle. Pas toujours titulaire lors de son arrivée à City en 2016, l’Allemand a beaucoup progressé sous les ordres de Pep Guardiola. Excellent dribbleur, accélérateur du jeu de son équipe, Leroy Sané aura été déterminant dans le sacre de Manchester City en Premier League. Ses bonnes performances lui ont permis d’obtenir le prix du meilleur jeune joueur devant Harry Kane, Marcus Rashford ou encore ses coéquipiers Ederson et Raheem Sterling. Il termine la saison à la deuxième place du classement des passeurs derrière Kevin de Bryune et ses 16 assists.

La confirmation : Harry Kane

L’Angleterre du foot a tremblé le dimanche 11 mars lors de la rencontre entre Bournemouth et Tottenham. Et pour cause, Harry Kane, alors meilleur buteur de Premier League se blesse aux ligaments latéraux de la cheville droite. De nombreux observateurs pensent alors que le buteur des Spurs pourrait faire une croix sur la Coupe du monde en Russie. Plus de peur que de mal puisque l’attaquant manquera finalement qu’ un mois de compétition. Une bonne nouvelle pour l’Angleterre mais également pour son club, orphelin de son serial buteur. Malgré quelques blessures cette saison, l’Anglais a, encore une fois, réalisé un excercice abouti. Meilleur buteur de l’année 2017 (56 buts), Harry Kane a conclu la saison de Premier League avec 30 réalisations. Record personnel. 

Pour le reste, Harry Kane a grandement contribué à la troisième place décrochée sur le fil par Tottenham. Toujours aussi affûté devant le but, l’attaquant Anglais a brillé sur la scène nationale mais également en Ligue des champions où il a inscrit 7 buts. Très convoité, notamment par le Real Madrid, l’attaquant Anglais devrait vraisemblablement poursuivre l’aventure avec les Spurs la saison prochaine.

 

  

La déception : Arsenal

Arsenal ne disputera aucune compétition européenne la saison prochaine. La faute, tout simplement, a une saison compliquée. Les Gunners, qui terminent à la sixième position, n’auront jamais su se mettre au niveau du Big five anglais malgré un bon parcours sur la scène européenne. Conséquence : Arsène Wenger quitte le club après 22 ans de bons et loyaux services.

 

Le départ d’Alexis Sanchez lors du mercato hivernal aura laissé des traces. Excellent à domicile, les Gunners n’ont jamais été à la hauteur loin de leur base.L'une des rares satisfactions se nomme Alexandre Lacazette avec 14 buts au compteur.

 

Le plus dur reste désormais à faire pour Arsenal : reconstruire une équipe compétitive la saison prochaine et cela sans Arsène Wenger.

 

  

Le Français : Abdoulaye Doucouré

Nous aurions pu citer N’golo Kanté qui fait partie de notre équipe type, mais nous souhaitions mettre l’accent sur l’une des révélations cette saison en Premier League : Abdoulaye Doucouré. Le milieu de terrain de Watford a été, tout simplement, exceptionnelle. Contribuant largement au maintien de son équipe, l’ancien rennais s’est révélé. Excellent à la récupération, agressif, et très à l’aise balle au pied, le milieu de terrain a été désigné joueur de la saison par les supporters de Watford. Forcément, ses bonnes prestations ont attisé l’appétit de nombreux clubs : Tottenham, Arsenal et Liverpool sont intéressés par le joueur qui a marqué, cette saison 7 buts pour 4 passes décisives.

Notre équipe type de Premier League (4-3-3)

. De Gea

. Walker                   . Van Dijk             . Vertonghen          . Alonso

                               

. Kanté

. De Bruyne                                   . Eriksen

. Salah                   . Kane               . Hazard

Samuel Cohen

Crédits photos : Paul Ellis / AFP

Réagissez à l'actu

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

0 commentaires

+ DE Football SUR OLIBE...

akanji suisse coupe du monde

CDM 2018 : l'ascension fulgurante de Manuel Akanji

gelson martins portugal cdm 2018

CDM 2018 : Gelson Martins, l'avenir du Portugal

sarr senegal coupe du monde

CDM 2018 : Ismaïla Sarr, l'heure de la confirmation

son coree du sud coupe du monde

CDM 2018 : Son Heung-Min, le nouvel homme fort de la Corée du Sud

torreira sampdoria serie a

CDM 2018 : Lucas Torreira, la nouvelle pépite du football uruguayen