L’Aérosol, le nouveau QG du Street art parisien

atikab

Culture | Publié le 06/09/2017 11:37 | Mis à jour le 21/09/2017 15:17

Aerosol-paris-street-art-tag

L'Aérosol le nouveau spot parisien dédié à la Street culture

La street culture pose ses bombes de peinture au 54 rue de l’Evangile à Paris 18eCette ancienne friche de la SNCF accueille l’Aérosol, un espace artistique où se mêlent musée, graffitis, BDthèque et ateliers roller.

L'Aérosol est niché dans une ancienne friche de la SNCF, qui servait à relier les gares du Nord et de l'Est, à Paris. Aujourd'hui, ce spot éphémère dédié à la street culture vous accueille jusqu'au 28 janvier. 

« Notre objectif est de faire de cette occupation temporaire sur ce site industriel un espace permettant à la fois de s’interroger collectivement sur la manière de réinventer le quartier, de construire un trait d’union entre la Chapelle et Rosa Parks afin d’amorcer la transformation en véritable quartier de ville ». (ndlr: la station Rosa Parks est située sur la ligne T3b du tramway). 

Un musée de 1200 m2 dédié au street Art, le « Maquis-art Hall of fame » est campé entre les rampes de skate et une BDthèque. Son fondateur, David Benhamou, y expose plus de 400 œuvres d’artistes, gracieusement prêtées par des collectionneurs : JR, Basquiat, Nasty, Banksy, C215, Keith Haring et d’autres talents.

A la nuit tombée, le spot vibre, dans une atmosphère berlinoise, aux sons des lives, des Dj's sets et du clubbing roller. 

Les graffeurs pourront se ravitailler à la boutique, Le Maquis Art Bombe Shoop, où des bombes de peintures sont vendus à petits prix : (3,40€). Sans oublier, les marqueurs, les feutres Posca...

Keith Haring pensait que « L'art n'est pas une activité élitiste réservée à l'appréciation d'un nombre réduit d'amateurs, il s'adresse à tout le monde. » Une philosophie partagée par l’Aérosol, qui met à la disposition des graffeurs, 300 m2 de murs extérieurs.

 

Un moyen original et artistique d’occuper le terrain avant que le nouveau projet de construction de logements sociaux ne prenne la relève.  

Atika Bakoura

Crédits photos : Aérosol/ Erwan Floc'h/ Norione/ 2flui I SIMON Cyril

Réagissez à l'actu

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

0 commentaires

+ DE Culture SUR OLIBE...

thecamp aix en provence campus numérique photo

Thecamp : l'incubateur du futur ouvre à Aix-en-Provence

1j

museum of urban contemporary art ouvre ses portes a berlin

Urban Nation signe le premier musée dédié à l'art urbain contemporain à Berlin

1j

Wu-Tang Clan, le retour du groupe mythique des années 90

2j

film ecinema outrage code takeshi kitano

E-cinema.com : une plateforme de cinéma en ligne débarque en octobre

4j

2017 journees europeennes du patrimoine culture art

Nos 5 adresses immanquables pour les Journées du patrimoine

8j