Quand les montres connectées rendent service aux consommateurs de drogues

E.D

Le vestiaire | Publié le 12/07/2018 13:34 | Mis à jour le 13/07/2018 11:32

drogue montre connecee apple fitbit cocaine

La montre connectée: le gadget des toxicomanes

Des consommateurs de cocaïne utilisent leur montre connectée pour contrôler leur rythme cardiaque. Cette technique leur éviterait selon eux de faire une overdose. Un point de vue non partagé par les médecins.

 

Les montres connectées séduisent une clientèle inattendue : les consommateurs de drogues. Non, Apple et Fitbit ne fournissent pas les toxicomanes. Ces derniers utiliseraient ces outils connectés afin de réguler leur consommation de substances illicites. Grâce à la fonction de suivi du rythme cardiaque intégré à ces montres, les clients peuvent se raisonner : « Si quelqu’un me propose une ligne de cocaïne, je consulte ma montre Fitbit. Si je vois que je suis déjà à 150 ou 160 pulsations [par minute], je dis : Non merci je suis bien là », rapporte à CNBC un homme qui travaille dans les nouvelles technologies. Cet hyper connecté consomme de la cocaïne six fois par an.

«Je ne sais pas vraiment ce qu'il se passe dans mon corps lorsque je fume de l'herbe ou que je consomme de la cocaïne. Les informations consultables sur internet ne s’appliquent pas spécifiquement à moi » ajoute celui-ci.

«Regarder votre rythme cardiaque changer sur la Fitbit pendant que vous prenez de la cocaïne est une donnée réelle que vous obtenez sur vous-même» conclut-il.

Un suivi, certes, mais quels risques ? Malheureusement, si la montre connectée peut informer l’utilisateur sur sa pulsation cardiaque, celle-ci ne peut néanmoins pas prévenir les accidents cérébraux ou cardiaques liés aux overdoses. Des médecins confirment que s’appuyer sur un moniteur de fréquence cardiaque pour éviter une injection mortelle n’apporte rien si ce n’est qu’un sentiment de sécurité trompeur. « Prendre des drogues comporte toujours des risques, que l’on utilise ou non un traqueur cardiaque », explique un cardiologue cité par CNBC.

« Il est possible que cela incite les gens à consommer plus de cocaïne ». Selon les statistiques du National Institute on Drug Abuse, cette drogue est responsable de plus de 5000 morts par overdose chaque année aux Etats-Unis.

En 2016, la consommation de cette poudre aurait causé la mort de 44 personnes et 416 intoxications en France.

Eulalie Dupont

Crédits photos : planet sans fil

Réagissez à l'actu

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

0 commentaires

+ DE Le vestiaire SUR OLIBE...

insta repeat instagood instagram photos cliches influenceurs

"Insta_repeat": Ce compte qui dénonce les stéréotypes des influenceurs Instagram

objets connectes chaleur ete ventilateur veste refrigerante bouteille

Les objets connectés pour faire face à la canicule

trayvon martin meurtre jay z serie documentaire zimmerman

Jay Z co-produit un documentaire sur l'affaire Trayvon Martin

van gogh musee amsterdam les amandiers vans fleurs

Vans : Une collection capsule inspirée des œuvres de Van Gogh

cocktails jus sangria mai tai boissons spritz gin rose

Les 5 cocktails à tester cet été